Amicale des Escrimeurs Internationnaux Français
Gloires

les Gloires de l'escrime

La fabuleuse histoire des jeux Olympiques est étroitement liée avec celle de l’escrime, ce, de la première édition en 1896 jusqu’aux jeux de Rio de Janeiro en 2016. Avec un palmarès de 118 médailles olympiques, toutes fédérations confondues, l’escrime se classe au premier rang des sports olympiques pourvoyeurs de médailles.

Les Gloires de l'Escrime

Les championnes et champions

Considéré comme le plus fabuleux escrimeur, surnommé D’Artagnan par les Anglais, Christian d’Oriola, élu "escrimeur du XXe siècle" par la fédération internationale d’escrime, a dominé outrageusement son époque. Côté féminin, l’apparition de l’épée en 1988 a, quant à elle, révélé "la guêpe" Laura Flessel, talentueuse guadeloupéenne qui, tout comme le sabreur double médaillé olympique Jean-François Lamour, se verra confier le maroquin des sports.

Depuis l’organisation du premier championnat du monde en 1921, 247 médailles mondiales sont venues compléter le palmarès olympique de l’escrime française. 25 grands tireurs et personnalités ont ainsi été élus par la fédération des internationaux du sport français, Gloires du sport, dont Armand Massard qui présida le Comité olympique français durant 34 ans.

Les techniciens

En 1964 Maurice Herzog, haut-commissaire à la Jeunesse et aux Sports, confie à celui qui fut l’entraîneur de Christian d’Oriola et de beaucoup d’autres champions, maître Jean Cottard premier directeur technique national (DTN), la mission de poser les bases de la FFE. Ce qu’il fera avec un brio et un talent incontestés. Jean Cottard reste LA référence dans le milieu de l’escrime. Il inspirera une brillante génération de cadres de haut niveau : Jacques Donnadieu entraîneur national et directeur technique national, à qui l’on doit la Fête des Jeunes en 1976, coauteur avec Christian Noël et Jean-Marie Safra de l’ouvrage L’escrime, Jimmy Gaillard entre autres fondateur de la section escrime du P.U.C., entraineur national et responsable des équipes de France universitaires, et Michel Dordé entraîneur national qui mettra sa polyvalence et ses compétences au service du fleuret féminin (pendant huit ans) et masculin, de l’épée et du sabre.

Les dirigeants

Trois personnalités influentes de la fédération française d’escrime ont tenu les rênes de la fédération internationale : de 1957 à 1960, Pierre Ferri (président de la FFE, de 1984 à 1992 Rolland Boitelle (arbitre international aux trois armes et président de la FFE), et de 1993 à 2008 René Roch (trésorier et vice-président de la FFE).

Tous droits réservés - © 2021